16 août 2022

Comment brosser les dents de son chien ?

Les problèmes de tartre et de mauvaise haleine ne sont l’apanage du genre humain ! Nos amis les chiens y sont aussi confrontés. Vous l’avez sans doute remarqué en observant la dentition de votre chien : on voit souvent un « film » jaune se déposer sur leurs dents. C’est la même chose que pour nous : il s’agit d’un simple phénomène d’entartrage ! L’une des meilleures solutions pour lutter contre le tartre et la mauvaise haleine chez le chien est de lui brosser les dents… Eh oui, à même problème que nous, même solution 🙂 Toutefois, il est évidemment plus difficile d’expliquer à un chien qu’à un enfant l’importance de se brosser les dents. Il va donc falloir recourir à quelques astuces pour que votre chien se laisse faire !

1ère étape : apprendre à votre chien à se laisser manipuler le museau

Si vous venez d’adopter ou d’acquérir un jeune chiot, apprenez-lui à se laisser manipuler la « gueule ». Par des caresses et des mouvements délicats, jouez avec son museau pour que cela devienne chez lui quelque chose de normal, et non une agression.

Car, bien sûr, si votre chien n’a pas l’habitude que vous lui touchiez le museau, vous aurez le plus grand mal à lui brosser les dents. Il aura tendance à refermer sa bouche et à vous mordre ou vous mordiller, à bouger sans arrêt et à s’enfuir très vite.

2e étape : le brossage des dents du chien

Quand le chiot ou le chien est habitué, vous n’aurez pas de difficultés à lui ouvrir sa bouche et à toucher ses dents. Il vous faut alors prendre une petite brosse à dents, et frotter très délicatement les dents, en partant toujours de la gencive vers le « blanc » de la dent : autrement dit, avec un mouvement de haut en bas, pour les dents du haut du chien. Et avec un mouvement de bas en haut, pour les dents du bas. C’est la partie extérieure de la dent que vous brossez, et non la partie intérieure.

Grâce à ce brossage, vous éliminez la plaque dentaire superflue qui aboutit à la formation du tartre. Pensez à brosser surtout les dents arrière du haut, situées dans le fond de sa gueule. Celles du bas sont moins importantes, elles sont moins sujettes au problème de l’entartrage.

Que se passe-t-il si vous avez adopté un chien plus âgé ou si vous ne l’avez pas habitué petit à toucher son museau ?

Dans ce cas, il vous faudra recourir à l’astuce habituelle : lui faire accepter que vous lui touchiez la gueule en lui offrant une petite friandise ! Commencez juste par lui donner une friandise pour chien en lui touchant une fois le museau, puis laissez-le jouer. Puis, dans les jours qui suivent, renouvelez l’opération ; apprenez à lui lever les babines, en le récompensant à chaque fois. Le jour d’après, touchez lui les dents (avec à la clé, encore une fois, une friandise)… jusqu’à ce qu’il soit complètement habitué !

3e étape : choisir un dentifrice adapté

Vous n’allez pas brosser les dents de votre chien avec votre propre dentifrice. Vous devez utiliser un dentifrice canin, que vous pourrez vous procurer chez votre vétérinaire. Il existe plusieurs options, toutes pensées pour satisfaire le chien. Le dentifrice pour chiens sous forme de pâte peut ainsi avoir un goût de poulet ou bœuf et être avalé.

 

Que se passe-t-il si votre chien refuse catégoriquement que vous lui brossiez les dents ?

Il existe des soins dentaires pour chiens, en forme de poudre ou liquide, que vous pouvez mélanger soit à sa nourriture, soit à son eau. Ces soins, s’ils ne sont pas aussi efficaces que le brossage, permettront toutefois de maintenir un état satisfaisant de ses dents et de ses gencives, mais il sera sans doute nécessaire que vous alliez régulièrement chez le vétérinaire pour procéder à un détartrage des dents de votre chien.

Eviter les troubles bucco-dentaires chez le chien

Tous les soins que vous apporterez aux dents et à la bouche de votre chien vous permettront surtout d’éviter que des soucis de santé plus graves se développent. Si l’entartrage et l’halitose sont des problèmes désagréables, les troubles bucco-dentaires peuvent être bien plus sérieux pour votre chien : rage de dents, abcès dentaires, gingivites, fractures, infections respiratoires…

Dans tous les cas, si vous souhaitez veiller au mieux sur la santé de votre compagnon canin, il est fortement recommandé de souscrire une assurance santé dédiée pour les chiens. Les mutuelles santé chiens, telles qu’AssurVeto, peuvent vous permettre de couvrir votre animal pour tous les risques de maladies et d’accidents. Grâce à ce produit d’assurance adapté, vous êtes sûr.e de ne pas vous retrouver un jour avec une facture très élevée de vétérinaire que vous ne pouvez pas acquitter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.