Que faire après la troisième

35

Quand on est jeune on se demande souvent ce que l’on pourrait bien faire comme métier quand on sera plus âgé(e). Suivant les personnes, on se pose ce genre de questions plus ou moins tôt.
Si certaines et certains vont jusqu’à obtenir leur baccalauréat sans savoir ce qu’elles / ils veulent faire comme métier, d’autres sont beaucoup plus précoces pour déterminer de quoi sera fait leur quotidien professionnel futur. Ainsi, pour beaucoup de jeunes, avant même la troisième ils ou elles ont déjà commencé à réfléchir plus ou moins sérieusement à la question.
L’occasion de voir dans cet article ce que l’on peut faire après la troisième pour toutes les collégiennes et tous les collégiens qui liraient cet article et qui se demanderaient quoi faire.

Entamer une formation professionnelle et commencer à travailler

Pour toutes celles et tous ceux qui n’ont pas envie de faire de longues études, commencer à travailler le plus tôt que possible sera la priorité. Il y aura plus ou moins deux options dans cette situation, entamer un cursus en alternance dans un secteur donné comme un CAP (certificat d’aptitude professionnel) ou suivre une formation professionnelle accessible dès le niveau troisième et qui vous préparera directement à un métier donné comme si vous voulez devenir décoratrice d’intérieur après la troisième avec des études comme celles proposées sur ce site Internet.
Que vous choisissiez un secteur ou un métier, en suivant une formation professionnelle à un âge relativement jeune, vous pourrez toujours basculer vers un autre métier si vous avez choisi une formation métier ou vous spécialiser dans un métier donné du secteur si vous avez choisi une formation à un domaine.

Poursuivre des études générales

Bien évidemment, si vous n’avez pas la moindre idée du métier vers lequel vous souhaitez vous tourner, autant continuer vos études jusqu’à l’obtention d’un baccalauréat général qui vous permettra d’acquérir d’autres compétences et vous ouvrira davantage de poursuites d’études possibles en attendant de savoir un peu mieux quelle branche vous allez choisir.

La possibilité de se reconvertir et d’évoluer dans un second temps

Même si vous faites partie des personnes qui ont été rapidement fixées sur ce qu’elles voulaient faire sur le plan professionnel, il faut toujours avoir à l’esprit que rien n’est rédhibitoire car il existe de nombreux métiers dans lesquels il est possible de se reconvertir après être entré sur le marché de l’emploi avec un tout autre métier voire une tout autre filière professionnelle.

Outre le fait de changer radicalement de métier ou de domaine, il sera aussi possible d’évoluer en interne ou de « switcher » vers un métier plus qualifié par le biais de la formation professionnelle, le fait de passer un ou plusieurs concours pour les personnes qui travaillent dans la fonction publique ou qui souhaiteraient l’intégrer, de bénéficier d’une nouvelle qualification avec le temps par le biais d’une VAE (validation des acquis de l’expérience), etc.

Comme vous pouvez le voir, même si l’orientation professionnelle mérite qu’on y accorde une grande réflexion car c’est un choix individuel très important il y a toujours des possibilités pour changer de voie en cours de route si vous vous apercevez que vous n’avez pas choisi la filière qui vous correspond le mieux à l’issue de la troisième ou avant.