Obésité et mauvaises habitudes : un problème mondial

47

La relation entre l’obésité et les mauvaises habitudes est étudiée par le monde médical depuis très longtemps. Ces dernières années, le phénomène a connu un véritable essor et pas seulement dans le monde occidental. Des pays qui étaient très loin de ces problèmes, comme la Chine, doivent maintenant faire face aux modes de vie injustes du gros Occident.

En fait, l’obésité et le surpoids sont un problème très important pour la population autour du monde. Les gens mangent mal et ont tendance à être sédentaires, ce qui aggrave leur santé.

En 1975, il y avait 105 millions de personnes obèses dans le monde, elles sont aujourd’hui 641 millions. En quarante ans, il y a donc eu une augmentation vertigineuse de la maladie, à tel point que les chercheurs parlent d’une “épidémie d’obésité”. En fait, environ 13% de la population adulte mondiale est obèse ou en surpoids. Ce qui peut être fait ? Il faut intervenir sur la nutrition et l’hygiène de vie en éliminant les mauvaises habitudes.

Peu de mouvement ralentit votre métabolisme

Le temps passé devant des appareils comme le pc ou la télé doit être réduit au minimum. Les gens doivent bouger, marcher, prendre les escaliers et surtout essayer de passer le plus de temps possible à l’extérieur. Rester beaucoup dans des espaces clos, notamment devant la télévision et les jeux vidéo, ralentit le métabolisme basal et conduit à manger plus.

Pour rester en forme, mangez plus de fruits et légumes

Bien que les méditerranéens soient enviés dans le monde entier pour la richesse des aliments sains et traditionnels qui composent leur alimentation, beaucoup d’entre eux ne mangent pas aussi bien qu’on le pense.

  • Environ 39% des personnes ne mangent pas assez de légumes,
  • Les 27% évitent les fruits,
  • Les 45% ne mangent pas assez de poisson,
  • Le 65% n’inclut pas dans son alimentation toute forme de grains entiers.

Pourquoi sont-elles considérées comme de mauvaises habitudes alimentaires ? Parce qu’ils diffèrent de ce qu’est le régime méditerranéen, qui donne des indications précises sur ces aliments. En fait, chaque jour, vous devriez avoir 5 portions de fruits et légumes. Au moins deux fois par semaine ce serait bien de manger du poisson. L’utilisation de grains entiers est également importante. En effet, ils permettent d’introduire une bonne quantité de fibres dans l’alimentation, ce qui combat la résistance à l’insuline et procure une sensation de satiété. Un autre détail qui ressort de l’étude est que les gens ont tendance à ne pas lire les étiquettes nutritionnelles : une pratique qui est en fait très importante, car elle nous dit ce que nous mangeons et ce que nous introduisons dans notre alimentation.

Obésité et mauvaises habitudes : le petit-déjeuner à l’autel n’est pas bon

Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée. Bien que nous soyons nombreux à le savoir, tout le monde ne suit pas les conseils et une grande majorité de personnes saute le petit-déjeuner. C’est une autre mauvaise habitude, car le corps a besoin d’énergie pour fonctionner et il est essentiel d’avoir une source d’énergie le matin avant de s’attaquer à la journée de travail. 

Presque toutes les études scientifiques disent qu’en plus de choisir la quantité et la qualité de l’énergie introduite dans notre corps, il faut aussi la répartir tout au long de la journée. Ce qu’il est recommandé de faire, c’est de prendre trois repas par jour (petit-déjeuner, déjeuner et dîner); les enfants, aux trois repas principaux, doivent ajouter une collation en milieu de matinée et une en milieu d’après-midi.

Manger devant la télé fait mal

Habitude typiquement américaine, celle de manger devant la télévision est une coutume qui a également contaminé les autres nationalités. Environ 20 % de personnes du Méditerranéen préfèrent le canapé ou le fauteuil à la table de la cuisine ou de la salle à manger. Pourquoi est-ce une mauvaise habitude ? D’abord parce que nous ne nous concentrons pas sur ce que nous mangeons et parce que devant la télévision nous avons tendance à manger des aliments à haute valeur calorique. Ceci est concrètement démontré par le fait que lorsqu’on va au cinéma on mange du pop-corn ou des chips, autant d’aliments gras et caloriques, souvent accompagnés de boissons gazeuses résolument sucrées. Normalement, le repas doit être pris en compagnie et avec une position correcte à table.

Pour perdre du poids, il faut de la patience et de la persévérance

Suivre un régime systématiquement n’est facile pour personne, encore moins pour ceux qui souffrent d’obésité et de surpoids. Ce qui se passe normalement dans la pratique quotidienne, c’est que les patients ont du mal à adhérer à un régime, donc à prolonger de bonnes habitudes alimentaires dans le temps. Pourquoi cela arrive-t-il ? Beaucoup de gens savent quoi faire, mais beaucoup s’en écartent. La raison principale est que nous avons une vie qui ne nous permet pas d’avoir un espace adéquat, donc nous sautons souvent des repas, nous travaillons et nous n’avons pas le temps de faire nos courses et de nous consacrer correctement à notre alimentation.

Obésité et mauvaises habitudes : 10 conseils pratiques

Pour résumer, les bonnes habitudes alimentaires (et non) à suivre au quotidien pour mener une vie saine et réussir à perdre du poids facilement sont :

  1. Atteindre 10 000 pas par jour
  2. Boire plus de 1,5 litre d’eau par jour (au moins 8 verres)
  3. Manger cinq portions de fruits et légumes par jour
  4. Introduire des aliments complets
  5. Limiter les graisses animales et privilégier l’huile d’olive
  6. Prendre du poisson au moins deux fois par semaine 
  7. Consommer une ou deux portions de produits laitiers par jour (lait/yogourt)
  8. Utiliser des légumineuses comme source de protéines au moins deux fois par semaine
  9. Limiter le sel ajouté
  10. Se peser régulièrement.