Le Test of English for International Communication (TOEIC) est un examen reconnu mondialement qui évalue votre compétence en anglais dans un contexte professionnel. Obtenir un bon score au TOEIC peut vous ouvrir des portes pour des études à l’étranger ou pour des opportunités de carrière. Dans cet article, nous vous donnerons des conseils et astuces pour vous préparer au mieux pour le TOEIC comme pourraient le faire des professionnels comme Atout Langues Sud à Marseille.


Comprendre le format du TOEIC

Le TOEIC est divisé en deux sections principales : la compréhension orale (Listening) et la compréhension écrite (Reading). Chacune de ces sections contient 100 questions, pour un total de 200 questions. Il est essentiel de se familiariser avec les différents types de questions pour mieux les aborder lors de l’examen.


Compréhension orale (Listening)

La compréhension orale (Listening) est une section déterminante du TOEIC qui évalue la capacité des candidats à comprendre et interpréter l’anglais parlé dans divers contextes professionnels. Cette section se compose de quatre parties distinctes : les photographies, où les candidats doivent identifier l’image qui correspond le mieux à la description audio (6 questions) ; les questions-réponses, qui demandent aux candidats de choisir la meilleure réponse à une question posée oralement (25 questions) ; les conversations, qui consistent en des dialogues entre deux ou plusieurs personnes et nécessitent une compréhension approfondie pour répondre à plusieurs questions basées sur chaque conversation (39 questions) ; et enfin, les exposés courts, où les candidats écoutent un court discours ou une présentation et doivent répondre à des questions sur le contenu ou le contexte (30 questions). Pour réussir cette section, il est essentiel de développer de solides compétences en écoute active et de se familiariser avec les accents et le vocabulaire couramment utilisés dans un environnement professionnel.


Compréhension écrite (Reading)

La section Reading du TOEIC évalue la capacité des candidats à comprendre des textes écrits en anglais dans un contexte professionnel. Ce module est divisé en quatre parties là encore : les phrases incomplètes, où les candidats doivent choisir le mot ou l’expression qui complète le mieux chaque phrase (30 questions) ; les textes à compléter, qui demandent aux candidats de remplir les blancs dans un texte avec les mots ou expressions appropriés (16 questions) ; la lecture d’extraits, qui présente de courts passages et nécessite que les candidats répondent à des questions sur le contenu, l’intention de l’auteur ou le vocabulaire (29 questions) ; et enfin, la lecture de textes longs, où les candidats doivent lire des articles ou des rapports plus longs et répondre à des questions basées sur la compréhension globale du texte et des détails spécifiques (25 questions). Afin de valider cette section, il est utile de développer de bonnes compétences en lecture rapide, en compréhension de texte et en gestion du temps, tout en enrichissant son vocabulaire et en se familiarisant avec divers types de textes professionnels.

Ressources pour s’entraîner

Pour se préparer efficacement au TOEIC, il est important d’utiliser diverses ressources afin de s’adapter à son propre style d’apprentissage et de tirer le meilleur parti de chaque méthode. Les livres de préparation, tels que « Barron’s TOEIC » et « Kaplan TOEIC Vocabulary Prep », sont un excellent point de départ pour ceux qui préfèrent une approche structurée avec des exercices, des conseils et des examens blancs. Ces ouvrages offrent une base solide pour se familiariser avec le format du test et renforcer les compétences linguistiques nécessaires.

D’autre part, les cours en ligne et les applications mobiles sont une option pratique et flexible pour compléter votre préparation. Les plateformes telles que Magoosh, EdX et Coursera proposent des cours en ligne qui incluent des vidéos, des quiz et des examens blancs pour vous aider à vous immerger dans le format du test et à identifier vos points forts et vos points faibles. Les applications mobiles, comme TOEIC Test Simulator et TOEIC Listening and Reading, offrent la possibilité de s’entraîner n’importe où et à tout moment, en tirant parti de la technologie pour rendre l’apprentissage plus accessible et interactif. En combinant ces ressources, vous pouvez créer un plan de préparation personnalisé et complet pour vous aider à réussir le TOEIC.

Stratégies pour gérer son temps pendant l’examen

La gestion du temps est un aspect essentiel pour réussir le TOEIC, et l’adoption de stratégies efficaces peut faire la différence entre un score moyen et un score élevé. L’une de ces stratégies consiste à répondre d’abord aux questions les plus faciles dans les sections où l’ordre des questions est flexible, ce qui permet de gagner du temps et d’assurer l’obtention de points pour ces questions. En outre, la pratique de la lecture rapide, en se concentrant sur la compréhension générale et l’identification des idées principales, est cruciale pour la section Reading. Cette compétence peut être développée en lisant régulièrement des articles de journaux et des essais en anglais.

Pour garder un œil sur le temps pendant l’examen, l’utilisation d’une montre ou d’une horloge (si autorisé) est recommandée. Cela garantit une répartition équilibrée du temps entre les différentes parties du test. Enfin, il est important de ne pas rester bloqué sur une question difficile. Si vous ne savez pas comment répondre à une question, passez à la suivante et revenez-y plus tard si vous avez du temps à la fin de la section. En adoptant ces stratégies de gestion du temps, vous serez mieux équipé pour réussir le TOEIC et maximiser votre score.

Conseils supplémentaires pour réussir le TOEIC

Pour maximiser votre score au TOEIC, il est important de prendre en compte plusieurs aspects de votre préparation et de votre bien-être. Tout d’abord, l’amélioration de votre vocabulaire est essentielle : apprenez de nouveaux mots et expressions couramment utilisés dans les contextes professionnels en utilisant des applications de vocabulaire, des listes de mots TOEIC ou en lisant des articles liés à votre domaine d’études ou de travail. De plus, la pratique de l’écoute active, en écoutant régulièrement des podcasts, des émissions de radio ou des vidéos en anglais, vous permettra d’améliorer votre compréhension orale et de vous familiariser avec l’accent, le rythme et les expressions idiomatiques.

Ensuite, les examens blancs sont pratiques pour vous familiariser avec le format du TOEIC et identifier vos points forts et vos points faibles. Essayez de passer au moins deux examens blancs avant le jour du test pour vous assurer d’être bien préparé. Enfin, n’oubliez pas de prendre soin de vous-même : dormez suffisamment, mangez équilibré et faites de l’exercice régulièrement dans les semaines précédant le TOEIC. Un mode de vie sain vous permettra d’être plus concentré et alerte pendant l’examen, augmentant ainsi vos chances de réussite.