Pourquoi emprunter quand on a de l’argent ?


Un achat au comptant peut donc trouver plusieurs justifications. Cependant, il n’est pas toujours conseillé d’opter pour un achat au comptant. Tout dépend de votre situation personnelle, mais aussi de la situation.

Avant de faire votre choix, suivez ces quatre conseils :

Ne sous-estimez pas l’effet de levier du crédit dans votre nouveau financement à l’habitation. Le crédit immobilier vous permet de faire un achat de plus que ce que vous pourriez faire avec votre épargne seule. Par exemple, avec une économie de 100, vous pouvez acquérir une propriété d’une valeur de 100, à partir de laquelle vous devez soustraire les coûts d’acquisition et les dépenses de travail. En empruntant 20, vous pouvez effectuer un achat d’une valeur de : 100 + 20 = 120 (un montant théorique qui doit toujours être déduit de l’achat). Une fois le crédit remboursé, vous avez une propriété d’environ 120 $. Vous vous êtes donc enrichi avec un minimum d’économies. C’est ce que nous appelons l’effet de levier financier ou l’effet boule de neige des prêts immobiliers.

Achat comptant : une garantie solide

Les acheteurs qui paient comptant sont toujours appréciés. La vente de biens immobiliers ne dépendra pas de l’obtention d’un prêt. Aucun risque qu’il soit remis en question et qu’une condition préalable liée à l’obtention d’un crédit l’annule. Bien sûr, vous devrez présenter une preuve de capacité financière pour prouver que vous pouvez faire cet achat au comptant sans passer par une banque.

Inversement, lorsque vous demandez un prêt hypothécaire, l’achat est conditionnel à l’obtention de ces fonds. Votre plan de financement dépend de la réponse de la banque. Le contrat de réservation contient alors une clause suspensive. Lorsque vous n’avez pas pu obtenir le montant nécessaire, l’achat immobilier sera annulé.

Achat au comptant ou prêt IMMO 


Si un achat de maison cash présente des avantages, il ne convient pas à tous les scénarios. La décision est différente si vous voulez vivre dans le logement ou si vous investissez pour le louer. Pour savoir quelle décision prendre, vous devez analyser en détail le financement de votre achat immobilier.

Shares: