Girl in a jacket
6 février 2023
japon consommation alcool

Japon : le gouvernement lance une campagne publicitaire pour relancer la consommation d’alcool chez les jeunes

Un coup de pouce pour le verre. Le gouvernement japonais lancera une campagne publicitaire cet été pour encourager les jeunes à boire plus d’alcool, a rapporté le journal britannique The Guardian mercredi 17 août. Nommé « Viva Sake! » (en référence aux célèbres spiritueux japonais) , la campagne publicitaire, qui se déroulera jusqu’au 9 septembre, est organisée par la NTA (National Tax Agency), l’agence fiscale nationale japonaise.

Il prendra la forme d’un concours réservé aux Japonais âgés de 20 à 39 ans, qui vise à obtenir l’opinion des jeunes pour stimuler la consommation d’alcool dans le pays grâce à de nouvelles « stratégies de vente », selon les médias en ligne japonais JiJi.com (en japonais), cité par The Guardian. Les finalistes seront ensuite invités à une cérémonie de remise des prix le 10 septembre et recevront des fonds pour commercialiser leurs idées.

Baisse des recettes tirées de la taxe sur l’alcool
Selon les médias japonais, le nombre de personnes qui ne boivent pas d’alcool a augmenté au cours des dernières années en raison de la baisse des possibilités de consommation d’alcool en plein air associée à la crise de la COVID-19. La NTA a fait remarquer que la consommation d’alcool au pays est passée d’une moyenne de 100 litres par personne et par an en 1995 à 75 litres en 2020. La consommation de bière a chuté le plus, rapporte également le journal britannique.

Cette baisse de la consommation a entraîné une baisse des ventes, affectant ainsi le budget japonais qui est déjà en berne. Les taxes sur l’alcool, qui représentaient 5 % des recettes fiscales totales du pays en 1980, ne représentaient que 1,7 % en 2020. Le déficit commercial du pays a atteint 2.385 milliards de yens (17 milliards d’euros) en mai, son pire niveau en huit ans, selon Les Echos.